Obama à l’heure du bilan : 5 réussites et 5 échecs

Chicago, 10 janvier 2017: Barack Obama monte à la tribune pour son dernier discours de président. Dix jours plus tard, Donald Trump prend officiellement sa place dans le Bureau ovale.
Chicago, 10 janvier 2017 : Barack Obama monte à la tribune pour son dernier discours de président. Dix jours plus tard, Donald Trump prend officiellement sa place dans le Bureau ovale.

Le 4 novembre 2008, Barack Obama était élu 44e président des Etats-Unis face au républicain John McCain. Après huit années passées à la Maison-Blanche et alors qu’il cédera le pouvoir le 20 janvier au républicain Donald Trump, l’heure est au bilan pour le président démocrate.

Lire la suite

« Terreur »

YANN MOIX, né à Nevers en 1968. Romancier, chroniqueur, essayiste, il est aujourd’hui l’un des intellectuels parisiens les plus en vue de sa génération.
YANN MOIX, né à Nevers en 1968. Romancier, chroniqueur, essayiste, il est aujourd’hui l’un des intellectuels parisiens les plus en vue de sa génération.

« Ce livre, écrit au jour le jour pendant et après les attentats contre Charlie Hebdo et à l’Hypercacher, ne sort que deux ans après les événements : il fallait respecter le temps du deuil ; et me donner la faculté de suspendre celui de la réflexion.

Lire la suite

Steve Jobs : le discours à Stanford

STEVE JOBS, 1955-2011.
STEVE JOBS, 1955-2011.

« C’est un honneur de me trouver parmi vous aujourd’hui et d’assister à une remise de diplômes dans une des universités les plus prestigieuses du monde. Je n’ai jamais terminé mes études supérieures. A dire vrai, je n’ai même jamais été témoin d’une remise de diplômes dans une université. Je veux vous faire partager aujourd’hui trois expériences qui ont marqué ma carrière. C’est tout. Rien d’extraordinaire. Juste trois expériences. »

Lire la suite

Umberto Eco : le grincheux magnifique

umberto-eco
UMBERTO ECO, 1932-2016.

Né le 5 janvier 1932 à Alessandria (Piémont), Umberto Eco est sémiologue, essayiste et romancier italien. Professeur d’université, il a enseigné l’esthétique à Turin, la communication visuelle à Florence et Milan, la sémiologie à Bologne, un peu de tout aux Etats-Unis. On lui doit de nombreux essais théoriques qui vont de L’Œuvre ouverte (1962) à La Guerre du faux (paru en trois tomes entre 1973 et 1983) et Lector in Fabula (1979), mais aussi des romans qui ont connu un succès considérable, comme Le Nom de la rose (1980) et Le Pendule de Foucault (1988).

Lire la suite